Les bénéfices de la Terre Diatomée sur la croissance vos plantes ?

diatomite

L’utilisation de la Terre diatomée en tant qu’amendement pour le sol pourrait surprendre plus d’un jardinier. Composée naturellement d’une quinzaine de minéraux et oligo-éléments dont le Bore, le Cuivre, le Fer, le Calcium et le Manganèse, la Terre diatomée pourrait fortement contribuer à la bonne santé de vos plantes. 

Petit rappel sur le rôle des sels minéraux dans la nutrition de la plante. Le sol contient des éléments chimiques (les sels minéraux) qui fournissent la nourriture même de la plante. Ces éléments sont très nombreux. On en distingue cependant 3 principaux : l’azote, le phosphore et la potasse.

L’azote (N)

Facteur de rendement et de croissance, l’azote existe sous de très nombreuses formes au sein du sol :

Organique, qui provient de débris de récolte ou de fumures organiques (résidus

végétaux et animaliers), sous cette forme il est  insoluble dans l’eau et non assimilable par les

plantes

Ammoniacal, fruit de la transformation de l’azote organique sous des influences

microbiennes, même s’il est soluble dans l’eau, il reste néanmoins peu assimilable par les plantes

Nitrique, provenant de la transformation de l’azote ammoniacal, il est extrêmement

soluble et très assimilable par les plantes qui l’absorbent sous forme de nitrates. Du

fait de sa solubilité, l’azote nitrique est très facilement lessivable par la pluie.

La richesse moyenne d’un sol en azote est extrêmement variable. La transformation de l’azote

organique, puis ammoniacal en azote nitrique est  influencée par la teneur en humus,  l’humidité

du sol et sa teneur en calcaire entre autres.

Le phosphore (P)

 Constituant essentiel, le phosphore joue un rôle important dans les phénomènes de respiration et de photosynthèse des plantes et favorise le développement racinaire, la fécondité et la résistance au froid.

L’acide phosphorique est présent dans le sol sous de multiples combinaisons : phosphates de chaux, de magnésie, de fer, d’ammoniaque, etc…

 Le phosphate de chaux  constitue la proportion la plus importante, contenu dans le sol sous 3 formes :

monoclacique : plus rare, mais la plus assimilable

bicalcique : bonne assimilation mais lente

tricalcique : peu assimilable sauf sur les terrains riches en humus

La potasse (K)

En plus de limiter la transpiration, la Potasse joue un rôle majeur dans la photosynthèse.

On trouve cet élément combiné sous des formes très nombreuses et en particulier à l’état de carbonate et de sulfate étant les plus facilement assimilables du fait de leur solvabilité. La potasse est retenue par le sol lorsque les plantes ne l’utilisent pas.

 

Les oligo-éléments

En moindre quantité, mais tout aussi vitaux pour les végétaux, les oligo-éléments interviennent tous dans le métabolisme de la plante et plus particulièrement le bore, le calcium, le fer, le manganèse et le cuivre:

le bore (Bo) agit sur la croissance, la germination, la fertilité du pollen et sur la migration des sucres

le calcium (Ca) est un constituant des parois et des membranes cellulaires. Il assure une meilleure cohésion et résistance des tissus végétaux ayant pour effet d’améliorer la tenue du fruit à la cueillette et sa conservation.

le fer (Fe) intervient dans la synthèse de la chlorophylle, et s’intègre dans la composition de plusieurs enzymes intervenant entre autre dans la respiration

le manganèse (Mn), combiné au fer, intervient dans le processus de synthèse de la chlorophylle et l’activité de différentes enzymes

le cuivre (Cu) agit comme cofacteur d’enzymes, notamment celles qui interviennent dans la synthèse de lignine

Une carence peut résulter du manque d’un de ses minéraux dans le sol. Généralement la portion présente dans le sol est suffisante, mais s’avère inassimilable par la plante. On parle alors de carence induite.

Devinez quoi… ces oligo-éléments sont naturellement présents dans la Terre Diatomée =) !!!

De plus, la terre diatomée  présente d’autres  avantages  non négligeables :

 Magnésium (Mg)
Le magnésium est un élément nutritif indispensable à la croissance des plantes car il joue un rôle majeur dans la constitution de la chlorophylle, base de la photosynthèse. Sans source de magnésie disponible, la plante ne peut se développer du fait des rôles multiples du magnésium

Absorption et porosité

La diatomite, bien que très légère,  peut absorber jusqu’à 150% de son propre poids en eau et en éléments nutritifs, et les libère de nouveau à l’organisme  selon les besoins. Elle minimise le lessivage, le ruissellement et réduit considérablement l’arrosage.

Haute teneur en silice

La silice est essentielle pour obtenir des plantes et des racines saines. Alors que la terre diatomée se compose  est d’environ 85% de silice insoluble, elle contient cependant une petite partie de silice soluble, Les plantes bénéficieront  d’une libération lente de silice et une meilleure santé ainsi  qu’une plus grandes robustesse en résultera.

Non toxique, pH neutre

Le fait d’ajouter de la terre diatomée à  votre sol, il ne contribuera pas à des changements de pH, celui de la diatomite est d’environ 5,7 et a une conductivité électrique CE de 0,05 mS / cm, indiquant peu ou pas de teneur en sel, ce qui en fait un excellent milieu de culture pour toutes les plantes. Elle peut être associée à n’importe quel milieu de culture .

Insecticide et répulsif biologique

Les bords tranchant de la silice broyée repousseront plus d’un insecte ou ravageur, le tout sans substance chimique.

Réutilisable et économique

En effet vous pouvez réutiliser la diatomite une fois sèche car elle ne se mélange pas à son milieu

 

Tentez l’expérience en faisant des mix 1/10, 1/5 ou 1/4 jusqu’à obtenir ce que vous recherchez…Voici un petit test rapporté par un blog américain en culture hydroponique: Mêmes nutriments,Horaires d’alimentation identique. Conditions environnementales et éclairage similaires. La seule différence?La Diatomite.

 

diatomite2

 

 

 Source: http://urbangardenmagazine.com/2008/12/diatomaceous-earth-is-it-in-your-mix-hydroponic-uses/